Un document bien fait détaillant les propriétés de l'allantoïne.


J'en profite pour revenir sur la solubilité de l'allantoïne. Je rappelle que les effets de l'allantoïne sont déjà perceptibles à 0,2% d'un produit.

On peut dissoudre 0,45% d'allantoïne dans de l'eau à 20°, 4% dans de l'eau à 75°. La solubilité augmente en général avec la température.

Même si on peut dissoudre 1% d'allantoïne dans de l'eau chaude, elle va cristalliser au refroidissement. Pour des produits qui seront maintenus à température ambiante, il ne faut donc pas dépasser les 0,45%. 

Pour les émulsions, le dosage devrait être moindre: si on a 80% d'eau dans une formule, on pourra utiliser 0,45%*0,80 = 0,36% d'allantoïne.

On peut augmenter la solubilité de l'allantoïne en utilisant de la glycérine: il est possible de dissoudre 0,8% d'allantoïne dans une solution à 5% de glycérine.

Autre idée pour augmenter la solubilité de l'allantoïne: l'urée. Avec des dosages d'urée suffisants (au moins 10%), on pourra solubiliser jusqu'à 5% d'allantoïne. Dans ce cas, l'efficacité des autres actifs de la formule sera boostée si elle contient plus de 10% d'urée et 0,5% d'allantoïne.

Une dernière chose: quand on dissout plus de 0,45% d'allantoïne dans de l'eau et que l'on chauffe, elle forme des cristaux en refroidissant. Si on introduit la même quantité d'allantoïne à froid, elle ne se dissoudra pas entièrement mais une partie sera suspendue dans le produit, donc beaucoup moins perceptible que les cristaux.