J'ai des goûts de luxe ces temps-ci.

 

J'ai formulé un sérum il y a quelques années. J'avais été époustouflé par la sensation incroyablement veloutée que me procurait ce mélange d'huiles tout bête.

 

Et comme j'avais envie: 

- d'un soin de nuit efficace 

- agréable 

- parfumé


J'ai décidé d'en refaire!
Mais pas exactement le même ce serait trop simple ;)

Pour garder la même sensation, je travaille exclusivement avec des huiles pénétrantes et résistant à l'oxydation, beaucoup d'actifs (lécithine, HE, bisabolol), un peu de lanoline et du calcium stearoyl lactylate (CSL pour faire court).IMG_3049

 

La formule

Squalane: 22,5%

Caprylis: 20%

Huile de baobab: 12,5%

Huile d'écume des prés: 10% 

Huile de jojoba: 12%

Lysolécithine : 10%

Calcium stearoyl lactylate: 6%

Lanoline hydroxylée: 4%

Mixed Tocophérols: 0,5 % 

 

Bisabolol: 1% 

Mélange parfumant: 1,5%

15 goutte d'huile essentielle de citron d'Essenciagua, 8 d'extrait de jasmin dilué à 33% (Eden Botanicals pour l'extrait, moi pour la dilution),10 gouttes d'HE de petit grain sur fleurs, 15 gouttes d'HE de camomille romaine, 3 gouttes d'encens (Paradesa). Le citron pour stimuler la production de collagène, lutter contre les tâches; le jasmin pour le parfum, la camomille romaine pour la couleur et le reste.

Un mélange réparateur, anti âge et anti tâche en somme. J'avouerais que le parfum est assez étrange sans être franchement désagréable.

 

Le pourquoi de ces ingrédients

Il s'agit d'un soin pour le visage: il est impératif que les huiles ne soient pas comédogènes. Les différentes échelles de comédogénicité que j'aie vues sont très empiriques: on applique une huile, on voit si des comédons apparaissent ensuite.

Je sais d'expérience que ma peau supporte bien toutes ces huiles: je les ai testés une à une.

Autre contrainte: celle de la durabilité. 100ml de sérum, pour le visage, c'est au moins six mois d'utilisation régulière. Il est exclus d'utiliser des huiles dont on sait qu'elles s'oxydent facilement.

Toutes les huiles que j'ai choisies sont très stables et pénètrent relativement vite.

Le squalane

Aroma zone le classe parmi les actifs plutôt que parmi les huiles végétales.

Il est émollient, réparateur, laisse un toucher sec et doux.

 

Le caprylis / huile de coco fractionnée

C'ets un corps gras issu de l'huile de coco, très fluide et au toucher non gras.

 

IMG_3039

La fabrication est enfantine: on mélange tout (sauf bisabolol et HE), on chauffe le temps que les solides fondent puis on ajoute le bisabolol et les huiles essentielles. Les HE coulent en laissant de jolies traces à la surface.

IMG_3043

Le résultat

J'aurai bien aimé avoir une huile bleue. Il aurait fallu éliminer tous les produits jaunes: lécithine, lanoline, huiles végétales brutes et choisir des HE incolores en plus de celle de camomille noble. Toutes huiles qui font des merveilles pour ma peau. 

Finalement je me suis dit que vert intense c'était pas mal aussi. Donc va pour du vert.

Le toucher est magique, très luxueux, l'huile pénètre instantanément en laissant la peau veloutée. L'odeur ne s'est pas encore stabilisée, la camomille domine parfois, le jasmin d'autres jours.

La texture est celle d'une huile à peine épaissie qui convient bien à ce genre de soin.

IMG_3047

 

 Je fais régulièrement des masques aux AHA depuis quelques semaines. De préférence la nuit, avant de se coucher.

Après le masque, j'applique un sérum surhydratant à l'acide hyaluronique.

Après ce gel hydratant, c'est le tour du sérum de princesse. Il est absolument non gras, tout à fait soyeux et adoucissant. J'ai vraiment l'impression qu'il sublime la peau (les AHA y sont sans doute pour quelque chose). Et je me réveille le lendemain avec une peau parfaite, qui semblerait presque photoshopée. :)

 

Sérum à l'acide hyaluronique

Eau ou hydrolat ou mélange improbable des deux: 98,4%

Conservateur: 0,6%

Acide hyaluronique en poudre: 1%

Faire chauffer l'eau 20 minutes à 80° environ.  Laissere refroidir. A 35°, ajouter le conservateur et mélanger.

Saupoudrer d'acide hyaluronique, couvrir jusqu'au lendemain. Le gel se fera tout seul, il suffira de mélanger un peu ensuite pour l'homogénéiser avant de le mettre en flacon pompe.