Je crois que le vrai nom de ce fluide serait un sérum. J'étais très contente de la version précédente mais je suis (presque) incapable de reproduire une formule.

Le cahier des charges:

La principale fonction de ce fluide est d'apporter un supplément d'hydratation à une peau mixte.

Je crois que le glissant est important, pour ne pas en avoir à en mettre beaucoup et pour pouvoir bien le répartir. La pénétration doit être très rapide.

Ma peau a tendance a être irritée, à avoir facilement des boutons.

Le soin se doit d'être réparateur compte tenu de la saison. Ma peau supporte mal le froid, ma peau est très exigeante.

 

La formule:

 

 

Squalane 2,0%
Insaponfiables d'avocat 2,0%
Huile de noisette 2,0%
MF 3,0%
Antiox cos 0,3%
   
Eau 55,1%
HA laurier 6,0%
HA romarin verbénone 6,0%
HA immortelle 7,0%
SLL 3,0%
Phytokératine  3,0%

 
Xanthane 0,3%
Lactate de sodium 0,5%
AllantoÏne 0,7%
Caféine 0,5%
   
Tecamilk  5%
Panthénol 2,0%
HE. Petit grain clémentinier, immortelle, romarin verbénone à parts égales
Conservateur 0,6%
Total  100%

Mes choix:

 

J'ai choisi d'utiliser deux huiles riches en insaponifiables et difficilement oxydables, le squalane et le concentré d'insaponifiables d'avocat.

Le concentré d'insaponifiables d'AZ renforce la barrière protectrice de l'épiderme, adoucit la peau, calme les irritations. Parfait pour ma peau un peu agressée par le froid.

Le squalane est protecteur, réparateur et très fluide. Il s'étale très facilement sur la peau.

L'huile de noisette est fine et améliorerait la pénétration des actifs. Celle-ci est toute jeune et protégée avec de l'antiox cos.

Le pourcentage d'huile est faible. Une émulsion me semble bien plus confortable qu'un gel, moins abrupte, raison pour laquelle cette recette comporte des huiles. Je n'en mets pas beaucoup parce que ce sérum doit être suivie d'une vraie crème et parce que les corps gras que j'utilise sont assez onéreux et a priori efficaces à faible dose.

 

 

 

Les réparateurs et anti irritations:

Des hydrolats. Ma peau les supporte en général mal, les trois que j'ai choisis sont des exceptions. Les HA d'immortelle et de romarin verbénone d'Astratella et un HA de géranium rosat de Christian Nugier (acheté dans un salon bio). L'HA d'immortelle est merveilleux sur ma peau et calme immédiatement les irritations. L'HA de géranium rosat serait apaisant et adoucissant.

L'allantoïne pour la protection contre le froid et la réparation. J'en utilise très peu, parce qu'il m'est arrivé qu'elle recristallise au delà de 1%. Je me retrouve alors avec de très petites aiguilles d'allantoïne, ce qui n'est souhaitable pour personne.J'utilise d'autant moins d'allantoïne que je dois dissoudre d'autres produits dans ma phase aqueuse.Un peu de caféine stimulante et anti inflammatoire, pour contribuer à l'adoucissement de la peau.

Le tecamilk à très fort dosage 5%. D'après Copaïba ce serait surtout pour une action antirides très puissante. Je l'utilise principalement pour son effet antibactérien, réparateur et cicatrisant. J'ai pu constater l'efficacité étonnante de cet actif sur des vergetures récentes, je l'utilise assez régulièrement pour le corps depuis.

Les hydratants:

La phytokératine repulpe, lisse et hydrate. L'hydration est très perceptible, elle me donne l'impression d'avoir un film impalpable sur la peau et procure un effettrès soyeux. Ce n'est pas du tout désagréable. Le lactate de sodium hydrate et stimule la regénération cellulaire. Il est très bien toléré par ma peau.

 

1% d'huile essentielle: Je n'utilise que les huiles dont je sais qu'elles sont bien tolérées par ma peau. Je n'ai pas l'impression que l'utilisation d'hydrolat et d'huile essentielle d'une même plante soit redondante.

Le système émulsifiant:

SLL et émulsifiant MF à part égale. Ce choix est dicté par le besoin d'hydratation et de glissant. Une goutte suffit à couvrir tout le visage. L'hydratation est effectivement bonne.

Les proportions sont un peu élevées, je les diminuerai (max  0,5% de chaque) si je devais en refaire. Je n'ai pas utilisé de coémulsifiant parce que je cherchais avant tout la fluidité.

 

A l'usage:

 

L'émulsion est très blanche, très fluide, s'étale très aisément. L'hydratation est remarquable. L'application est un plaisir, notamment parce que l'odeur me plaît beaucoup.

J'ai beaucoup moins de boutons. En revanche, elle n'est moins matifiante que la version précédente. Heureusement que ma crème de jour neutralise toute brillance.

IMG_4675

Pour comparer: l'ancienne version de la crème sous vêtement est la dernière crème ( à droite) de la dernière colonne. Elle est légèrement jaune et forme un pic souple. La nouvelle version est juste au dessus.