J'utilise souvent du paprika en poudre pour colorer mes savons. J'ai décidé d'en faire infuser dans de l'huile ( deux fois plus en volume que de poudre) à la yaourtière. Une petite quantité suffit à colorer le savon. Comme la couleur ne change au cours de la saponification, on peut juger à la vue.

Ce savon-ci est un rescapé de la série "excès de soie". Il a finit par durcir.J'ai utilisé un peu de dioxyde de titane pour que la partie blanche soit plus blanche. Malheureusement, le pigment bleu déteint un peu sur les autres partie du savon.

J'ai acheté ma presse à biscuit (pour imprimer les lettres sur les savons) chez Culinarion pour quelques euros.

DSCF1119

DSCF1120

DSCF1121

DSCF1122

DSCF1124


Un autre savon que j'aime beaucoup, le savon au tubercule mystérieux. Il sent très bon, le tubercule est aussi un colorant, il faudrait que je tente des macérations huileuses et une teinture. J'étais un peu déçue du résultat mais Irène (merci) m'a rassurée et il est vrai que quelques semaines de maturation lui ont beaucoup profité. Il est tout à fait dur désormais. Si quelqu'un d'autre veut tenter l'expérience, je peux lui envoyer des graine.s DSCF1132

DSCF1130

DSCF1131

DSCF1135

Les seules fleurs encore intactes. Le démoulage long et éprouvant a fait des victimes, je le crains.
DSCF1136

DSCF1133

J'allais oublier: comme parfois avec la soude, on assiste à des changements de couleur intéressants.

DSCF1045

Pour finir, comme j'aime bien les fleurs ces temps-ci:

DSCF0740