Je l'utilise tous les jours.

Elle est très facile à appliquer, légère et onctueuse à la fois.

J'ai beaucoup de mal à définir la texture de cette crème que j'aime beaucoup. Elle semble être légèrement translucide, ne tombe pas du pot quand on le retourne et forme des pics fermes.

Je la trouve bien plus hydratante que la version hivernale dont je me sers surtout pour les pointes. Elle adoucit et assouplit immédiatement mes cheveux.

J'en utilise une fois tous les deux jours à peu près.

                                                                                       
 

Eau distillée

 
 

50

 
 

103.

 
 

Silicium organique

 
 

7,5

 
 

15.

 
 

Glycérine

 
 

7

 
 

14

 
 

 
 

 
 


 
 

Cire n°2

 
 

4

 
 

8

 
 

Alcool cétylique

 
 

5

 
 

10

 
 

Acide stéarique

 
 

2

 
 

4

 
 

Conditioning emulsifier

 
 

3

 
 

6

 
 

  Huile d’olive infusée à l’ortie
 

  20
 

 

40

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 
 

 

 
 

Parfum

 
 

0,5

 
 

1 

 
 

Acide lactique

 
 

0,5

 
 

1

 
 

Conservateur

 
 

0,5

 
 

1

 
 

 

 
 

100

 
 

200

 

La première colonne contient les ingrédients des différentes phases, la seconde les pourcentages et la troisième les masses de chaque produit utilisé.

J'ai versé un peu trop d'eau, ce n'est pas très grave car pendant la phase de chauffe une partie va s'évaporer. Il vaut d'ailleurs mieux compléter systématiquement l'eau évaporée si l'on veut respecter sa formule et voir des résultats reproductibles. Le meilleur moyen de procéder est selon moi de peser tous les ustensiles et contenants (bol dans lequel on mélange, spatule, mixeur) afin de tenir compte des quantités de crème qui vont rester collées aux outils. Par exemple le mixeur peut avoir pris 5g de crème que l'on arrive pas à récupérer. Cela veut dire, pour une recette de 200g, qu'il faudra rajouter de l'eau jusqu'à obtenir 195g de produit. L'eau additionnée doit être chauffée à 80°C pendant au moins un quart d'heure. Il peut être intéressant d'utiliser de l'eau distillée dans la mesure où certains ions de l'eau du robinet peuvent accélérer des réactions d'oxydation. L'eau distillée est une eau vaporisée puis condensée. Elle ne contient plus d'ions mais elle peut contenir des bactéries, surtout si aucune attention n'est portée au choix du contenant. Dans le cas des hydrolats, je pense qu'ils ne contiennent pas d'ions non plus

28% de corps gras sans compter les émulsifiants, ça a l'air important mais mes cheveux souffrent de sécheresse chronique.

Le choix du mélange Cire n°2 et conditioner emulsifier ( les deux proviennent d'AZ) m'a été inspiré par des marques naturelles outre Atlantique. La première est purement émulsifiante, la deuxième gaine le cheveu et est particulièrement bénéfique en conjonction avec l'acide lactique(Gisella Manske). J'aurais pu diminuer le pourcentage de cire n°2 ( c'est ce que je ferai la prochaine fois), j'ai essayé de m'assurer de la stabilité de l'émulsion.

L'huile d'olive infusée à l'ortie est là pour la beauté du cheveu. C'est aussi un test car je n'aime cette huile pure ni sur la peau ni sur les cheveux. Elle donne de merveilleux résultats ici.

Le mélange acide stéarique/ alcool cétylique épaissit. J'avais besoin d'un émollient qui ne soit pas trop gras et qui donne un peu de glissant à la préparation.

L'acide lactique agit synergistiquement avec le conditioner emulsifier. Il permet aussi de diminuer le pH.

Je prépare l'émulsion de façon classique, avec les mesures d'hygiène qui s'imposent. Les deux premières phases sont mixées à 80°C puis refroidies. A 40°C, j'ai un lait texture yaourt brassé qui s'épaissit brusquement à l'ajout de l'acide lactique.

Le silicium organique est censé être très bénéfique pour les cheveux. La glycérine est un humectant classique et très efficace. Il n'est pas toujours besoin de faire plus compliqué, d'autant que cela revient souvent plus cher.

La photo suivra d'ici quelques jours.

EDIT: la voici

DSCF0526  DSCF0527

Après un mois d'utilisation régulière, je trouve que mes cheveux sont plus souples et plus hydratés. Ils ont visiblement gagné en élasticité, le démêlage est beaucoup moins problématique. Dernier intérêt: je peux l'appliquer sur mes vanilles sans qu'elles se défassent, ce n'est pas le cas avec d'autres produits.

J'ai des cheveux mi longs, crépus, relativement épais. Ils s'enroulent beaucoup sur eux mêmes et fourchent très facilement.