Je n'aime pas le froid.
Ma peau non plus. Parce que quand il fait froid, la peau des jambes tire, et se fendille parfois ( oui, ça fait mal). Les laits du commerce n'y changent rien. Les gras purs non plus. Du coup je me suis dit qu'en fabriquant une crème riche en gras (émollient et filmogènes, ma peau est très sèche et se déshydrate facilement) ainsi qu'en humectants, j'arriverai à passer l'hiver sans encombres.
J'ai donc décidé de me fabriquer une crème très riche pour les mois qui viennent. J'ai choisi d'utiliser beaucoup d'ingrédients réparateurs (allantoïne, panthénol, karité...) pour soigner ma peau qui supporte très mal cette saison. J'ai utilisé le couple émulsifiant MF et ester de sucre d'abord parce qu'ils ont tous deux l'avantage d'être hydratants en même temps qu'émulsifiants. En outre, je voulais explorer le potentiel e l'émulsifiant MF qui m'avait intrigué lors de mes tests.

J'ai des vergetures récentes qui résultent d'une réaction à un médicament, le pourcentage élevé de karité s'explique par sa faculté à diminuer l'apparence des vergetures. J'ai lu sur l'un des sites de Codina que pour bénéficier des propriétés du beurre de karité dans une formulation il fallait l'incorporer à au moins 10%. L'huile d'avocat est présente pour les mêmes raisons. L'huile essentielle d'encens apporte ses propriétés anti vergetures (encore!) et anti inflammatoires.

La recette

                                                                                                                                                                       
 

Phases

 
 

Pourcentage

 
 

Masse

 
 

Notes

 
 

Phase aqueuse

 
 

49,5

 
 

99

 
 

 

 
 

Eau

 
 

49,5

 
 

99

 
 

 

 
 

Emulsifiant MF

 
 

4

 
 

8

 
 

Emulsifiant, hydratant

 
 

Allantoïne

 
 

1

 
 

2

 
 

Protecteur, réparateur, hydratant,

 
 

Silicium organique

 
 

5

 
 

10

 
 

Glissant, hydratant, stimulerait la production de collagène

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

Phase grasse

 
 

40

 
 

80

 
 

 

 
 

Karité

 
 

15

 
 

30

 
 

Réparateur, nourrissant

 
 

Cire d’olive

 
 

2

 
 

4

 
 

Filmogène

 
 

Huile de coco

 
 

4

 
 

8

 
 

Glissant, pénétration rapide

 
 

Lanoline

 
 

4

 
 

8

 
 

Filmogène, réparateur, hydratant

 
 

Huile d’avocat

 
 

8

 
 

16

 
 

Réparateur, nourrissant

 
 

Huile de jojoba

 
 

4

 
 

8

 
 

Glissant, nourrissant

 
 

Huile de ricin

 
 

3

 
 

6

 
 

Humectant, adoucissante, protectrice

 
 

Phase trois

 
 

10,5

 
 

21

 
 

 

 
 

Huile de chanvre

 
 

3

 
 

6

 
 

Emollient, raffermissante, réparatrice

 
 

He:0,7 vetiver, 1 encens, géranium pour le reste

 
 

2

 
 

4

 
 

Parfum

 
 

Conservateur

 
 

0,5

 
 

1

 
 

 

 
 

Sorbitol

 
 

3

 
 

6

 
 

Hydratant

 
 

Panthénol

 
 

2

 
 

4

 
 

Hydratant, réparateur

 

 

Jour 1, après refroidissement de l'émulsion

La texture est assez liquide, malgré les 40% de phase grasse et 25% de gras solides. Je me suis rendue compte a posteriori que le pourcentage de gras est de 40 et non 30%.

Cela ne change aucunement le processus que je devrais avoir suivi.

Je m’étonne de la texture très liquide de ma « crème ». Elle est très hydratante, pénètre instantanément sans traces blanches, la peau est satinée après usage. C’est peut être une caractéristique de l’émulsifiant MF.

Jours 2, 3, 4

Ma crème a épaissi petit à petit. C'était un lait, c'est ensuite devenue une crème fluide qui faisait ruban, puis une crème un peu plus dense qui forme des pics. La pénétration est toujours aussi rapide.

La crème a un aspect granuleux qui m'intrigue : comme s'il y avait plein de petites bulles ou de grains, mais on ne les sent pas à l'application. Après un passage au mixeur, la crème a un aspect lisse et brillant, la texture (dans le pot) est presque impalpable, très fluide bien que ce soit une crème.

Jour 5 et suivants

Quelques jours plus tard, c'est plutôt une mousse, je crois que j'ai introduit de l'air en mixant une quantité assez faible (200grammes) de crème. L'odeur ne cesse d'évoluer, je devrais peut être mélanger mes huiles essentielles à l'avance, cela fait des années que je me dis que je vais le faire. Pour le moment elle est assez agréable, bien que légère.

Je publierai une photo dès que j'aurai des piles.

Version n°2

J'étais convaincue d'avoir raté ma crème. Bien qu'elle pénétrât aisément ma peau, en la laissant satinée, la texture semi liquide ne me plaisait que très peu. J'aime les crèmes très épaisses et souples. J'ai donc repris cette formule en utilisant la cire n°2 d'Aroma zone. J'ai conservé le panthénol pour ses qualités réparatrices, mais j'ai remplacé le sorbitol par du lactate de sodium qui active le renouvellement cellulaire. Il n'y a plus d'huile de ricin parce que je n'en ai plus beaucoup et que je préfère la réserver aux produits capillaires.

                                                                                                                                                                       
 

Phases

 
 

Pourcentage

 
 

Masse

 
 

Notes

 
 

Phase aqueuse

 
 

49,5

 
 

247,5

 
 

 

 
 

Eau

 
 

39,5

 
 

197,5

 
 

 

 
 

Cire n°2

 
 

4

 
 

20

 
 

Emulsifiant,

 
 

Allantoïne

 
 

1

 
 

5

 
 

Protecteur, réparateur, hydratant, occlusif

 
 

Silicium organique

 
 

5

 
 

25

 
 

Glissant, hydratant

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

Phase grasse

 
 

40

 
 

80

 
 

 

 
 

Karité

 
 

15

 
 

75

 
 

Réparateur, nourrissant

 
 

Cire d’olive

 
 

3

 
 

15

 
 

Filmogène

 
 

Huile de coco

 
 

5

 
 

25

 
 

Glissant, pénétration rapide

 
 

Lanoline

 
 

4

 
 

20

 
 

Filmogène, réparateur, hydratant

 
 

Huile d’avocat

 
 

8

 
 

40

 
 

Réparateur, nourrissant

 
 

Huile de jojoba

 
 

5

 
 

25

 
 

Glissant, nourrissant

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

 

 
 

Phase trois

 
 

10,5

 
 

21

 
 

 

 
 

Huile de chanvre

 
 

3

 
 

15

 
 

Emollient, raffermissante, réparatrice

 
 

He : orange et poivre noir

 
 

2

 
 

10

 
 

Parfum

 
 

Conservateur

 
 

0,5

 
 

2,5

 
 

 

 
 

Lactate de sodium

 
 

3

 
 

15

 
 

Hydratant

 
 

Panthénol

 
 

2

 
 

10

 
 

Hydratant

 

 

Remarques

  • La crème est d'un vert plus foncé que l'autre, elle est vert-jaune et brillante. La première est vert pâle.

  • La sensation à l'application est vraiment différente: la première produit un effet frais, presque aqueux, quand on l'applique. Elle s'étale très facilement. La deuxième crème fond dans la peau, et la laisse un peu plus grasse que la première.

J'utilise les deux indifféremment, et elles donnent d'aussi bons résultats l'une que l'autre. Mon copain/cobaye préfère la première version, parce qu'il trouve la texture plus agréable. Il a l'impression de mettre le doigt dans un nuage.

DSCF0900

EDIT le 17/12/09

La version numéro un a repris un aspect grumeleux, puis s'est déphasée. La formule est à revoir, je crois que je vais introduire de l'ester de sucre et un peu de xanthane pour stabiliser l'émulsion. Peut être un peu de VE aussi, pour voir.

EDIT: Ces crèmes provoquent sur ma peau des plaques sèches et des gonflements. Arrêt définitif de leur usage. Je soupçonne la lanoline ou les huiles essentielles.